Nourrir son avenir est une campagne consacrée à accroître la sensibilisation du public au sujet de l’importance d’accorder aux femmes et aux filles l’accès à une nutrition adéquate, dans l’optique de l’apprentissage de l’Initiative en nutrition en Afrique australe (SANI) de CARE. SANI est un projet de 24,6 millions de dollars financé par le gouvernement du Canada et CARE. Ce projet est mis en œuvre avec les partenaires de projet suivants.

CARE Canada est l'une des principales organisations humanitaires internationales de lutte contre la pauvreté dans le monde. Présente dans 94 pays, CARE intervient au sein des communautés les plus pauvres pour : améliorer la santé de base et l'éducation; renforcer les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire en milieu rural; faciliter l'accès à l'eau propre et aux systèmes sanitaires; élargir les perspectives économiques; aider les personnes vulnérables à s'adapter aux changements climatiques; fournir des secours d'urgence. CARE travaille plus particulièrement avec les femmes et les filles aux prises avec la pauvreté. Sur le plan programmatique, CARE se concentre sur la réduction de l'effet de la malnutrition chez les femmes, les nourrissons et les enfants, en identifiant la sécurité alimentaire, les systèmes agricoles, la résilience aux changements climatiques, les moyens de subsistance, la santé, les pratiques de soins et l'égalité des sexes comme des facteurs clés pour assurer un état nutritionnel adéquat. Par exemple, CARE dirige l'Initiative de nutrition en Afrique australe (SANI), qui est conçue pour donner aux femmes, aux familles et aux fournisseurs de services de santé les outils dont ils ont besoin pour mettre fin à la malnutrition chez les femmes et les enfants. SANI est financé par le gouvernement du Canada et mis en œuvre avec les partenaires de projet suivants.
En savoir plus: www.care.ca 

Cuso International est un organisme de développement qui travaille avec des bénévoles compétents et des partenariats de collaboration afin d’aider les personnes et les communautés dans lesquelles ils vivent à devenir plus autonomes et résistantes. Plus précisément, Cuso International recrute, forme et déploie des bénévoles compétents pour les affectations du projet SANI au Malawi, au Mozambique et en Zambie. Les bénévoles, qui sont déployés pour une durée de six mois à un an, fournissent une aide technique au projet SANI dans des domaines tels que la surveillance et l’évaluation, l’alimentation, les finances, la gouvernance et la politique, la gestion des programmes, et la santé. Cuso International fournit également aux bénévoles de SANI un soutien logistique et administratif complet.
En savoir plus: www.cusointernational.org

La Coalition interagence sida et développement (CISD) dirigera un programme de jumelage entre les organismes de services liés au sida canadiens et de l’Afrique australe afin d’appuyer les programmes d’alimentation pour les mères enceintes ou qui allaitent, les femmes (de 15 à 49 ans) et les enfants (de moins de 5 ans) vivant avec le VIH et affectés par celui-ci, dans les régions ciblées. Le programme de jumelage, mis en œuvre au cours des sept dernières années par la CISD, est conçu pour encourager les organismes communautaires, les organismes de services liés au sida et les ONG à collaborer et à former des partenariats avec des organismes ayant la même vision dans d’autres pays ou régions. L’initiative de jumelage de la CISD au sein de SANI renforcera la capacité des organisations de la société civile au Canada, au Malawi et en Zambie afin de traiter les croisements entre l’égalité des sexes, l’alimentation, la sécurité alimentaire et le VIH dans un cadre conceptuel de santé et de droits sexuels et génésiques des femmes (SDSG).
En savoir plus: www.icad-cisd.com

L’Institut pour la sécurité alimentaire mondiale de l’Université McGill facilite la recherche interdisciplinaire sur la sécurité alimentaire à l’échelle locale, nationale et internationale. Leur collaboration avec des organismes gouvernementaux et non gouvernementaux partout dans le monde vise à aider les décideurs et les praticiens avec les connaissances acquises par le milieu universitaire. Des politiques publiques et des programmes fondés sur des données probantes contre l’insécurité alimentaire se sont révélés un outil puissant pour atteindre l’objectif de réduire le nombre de personnes souffrant d’insécurité alimentaire. Tout au long du projet SANI, l’Université McGill guide l’élaboration d’un plan de surveillance et d’outils de surveillance. McGill travaille également à renforcer la capacité pour la mise en œuvre des systèmes de surveillance, le développement de la recherche opérationnelle, et appuie la gestion des connaissances.
En savoir plus: www.mcgill.ca/globalfoodsecurity/