Pourquoi travaillons-nous au Mozambique?

Un tiers de la population du Mozambique souffre d’une insécurité alimentaire chronique, et un demi-million d’enfants âgés de 6 à 23 mois sont mal nourris. La malnutrition chez les enfants de moins de cinq ans reste à un taux inquiétant de 43 %. Les causes sous-jacentes comprennent une consommation nutritionnelle insuffisante en raison d’un manque de diversité alimentaire, la basse fréquence des repas, des mauvaises pratiques d’allaitement, des niveaux élevés de maladie, et la grossesse chez les adolescentes. Les carences en vitamine A et en fer chez les enfants de moins de cinq ans sont élevées, à 69 % et 74 % respectivement.

 

Données de base du projet de SANI pour le Mozambique

En avril 2017, CARE a recueilli des données de base au moyen d’enquêtes auprès des ménages de 1 262 femmes et enfants dans les régions de Funhalouro et Homoine au Mozambique. Consultez l’infographie (en anglais seulement) illustrant la situation nutritionnelle actuelle des femmes et des enfants au Mozambique, ainsi que certains résultats clés liés à l’égalité des sexes.

Enfants (moins de 5 ans)

  • 11% ont une insuffisance pondérale
  • 30% ont un retard de croissance
  • 98% ne répondent pas au régime minimum acceptable
  • 20% ont eu la diarrhée au cours des 2 dernières semaines
  • 65% de tous les bébés sont exclusivement allaités
Femmes (15-49 ans)

  • 1 sur 5 font face à une faim modérée à sévère
  • 79% ne répondent pas à la diversité alimentaire minimale
  • 2% souffrent de malnutrition aiguë 
  • 47% marchent plus de 30 minutes pour avoir de l'eau
  • 66% des ménages obtiennent de l'eau potable à partir d'une source d'eau améliorée
Résultats liés au genre

  • 75% des femmes gèrent des terres pour leurs récoltes, mais seulement 63% ont un pouvoir décisionnel sur leur utilisation
  • 75% des femmes ont fréquenté l'école, mais 52% d'entre elles n'ont pas terminé l'école primaire et 48% ne savent pas lire une phrase complète
  • 80% ne travaillent pas pour un revenu en dehors de la maison

 

Dans le cadre du projet SANI nous atteignons...

37000
Personnes directement
40000
Personnes indirectement

dans les régions de Funhalouro et Homoine au Mozambique