Axé sur l’égalité des sexes et l’alimentation, les programmes de CARE sont d'importants exemples de projets d’aide canadienne qui accordent la priorité aux femmes et aux filles.

Nourrir son avenir est une campagne consacrée à accroître la sensibilisation du public à l’importance et aux avantages de donner aux femmes et aux filles l’accès à une alimentation adéquate, dans l’optique et l’apprentissage de l’Initiative de nutrition en Afrique australe (SANI) de CARE; un projet de 24,6 millions de dollars financé par le gouvernement du Canada et CARE. Lancée en mars 2016, cette initiative est exécutée en partenariat avec CARE Canada, Cuso International, la Coalition interagence sida et développement (CISD), l’Université McGill, et les gouvernements des pays qui la mettent en œuvre.

Pourquoi le droit des femmes et des filles à l’alimentation?

En raison de l’inégalité des sexes, il y a celui qui mange en premier et celui qui mange en dernier, ceux qui peuvent avoir accès à des ressources et ceux qui ne le peuvent pas, ceux dont le droit à l’alimentation est protégé et ceux dont le droit à l’alimentation fait l’objet de discrimination. Il est l’un des principaux obstacles à l’exercice de leur droit à l’alimentation par les femmes.

C’est pourquoi CARE met l’accent particulièrement sur la collaboration avec les femmes et les filles.

Si on leur offre les ressources nécessaires, les femmes et les filles ont le pouvoir d’aider les familles et les collectivités. Nous avons vu nous-mêmes que l’éducation en matière de santé et de nutrition crée des individus en meilleure santé et des collectivités plus fortes.

>> En savoir plus sur le droit des femmes et des filles à l'alimentation
Combien de personnes seront atteintes?

CARE vise à atteindre plus de 575 000 bénéficiaires en travaillant avec des femmes, des hommes, des fournisseurs de soins de santé et des bénévoles communautaires dans chacun de ces pays afin de favoriser un environnement durable, où les femmes et les filles peuvent devenir des championnes de leur avenir.

C’est le fondement de notre programme alimentaire sexotransformateur - nous adoptons une approche au droit des femmes et des filles à l’alimentation basée sur le droit de la personne.

>> En savoir plus sur le projet SANI
3
Pays
230000
Directement atteint
345000
Indirectement atteint